Shiatsu Cancérologie

Durée   60 min   |   60 euros

A quel moment recevoir un Shiatsu?

​Le Shiatsu est un soin de support qui permet d'accompagner les personnes atteintes d'un cancer tout au long de leur parcours en agissant sur le système musculaire, hormonal et émotionnel.

Au moment de l’annonce, ou avant une intervention :

  • Pour apaiser le mental et en détendant l’ensemble du corps par un toucher doux et rassurant.

  • Pour aider à renforcer le système immunitaire par le toucher lymphatique.

Avant une séance de chimiothérapie :

  • Pour aider à diminuer les effets secondaires (nausées, maux de tête, constipation, insomnies, paresthésies....)

  • Pour retrouver la forme plus rapidement après une séance de chimiothérapie.

Après l’opération :

  •  Pour atténuer les douleurs liées aux cicatrices et en aidant à se réapproprier son corps.

  • Pour améliorer la circulation du système lymphatique.

  • Pour aider le foie à se détoxifier.

Pendant l’hormonothérapie :

  • Pour diminuer les effets secondaires physiques (bouffées de chaleur, paresthésie, sécheresse…)

  • Pour apaiser les émotions (sautes d’humeur, insomnies…)

​Nous pratiquons le Shiatsu Cancérologie en partenariat avec la Ligue contre le cancer et le LISA (L’Institut du Sein d’Aquitaine de la Clinique Tivoli), vous pouvez contacter ces deux organismes pour davantage d'information sur les soins de supports.

Le Shiatsu est une technique de prévention des maladies et de bon entretien de la santé qui vient du Japon, le mot Shiatsu vient de Shi (pression) et de Atsu (doigt).

Le Shiatsu stimule les même points que l'acupuncture mais avec des pressions manuelles combinées à des étirements, en remplacement des aiguilles de l'acupuncteur. Là où l'acupuncture vient stimuler un point en particulier, en Shiatsu on travaille sur l'ensemble du trajet du méridien d'acupuncture.
En induisant une relaxation, il aide à restaurer un meilleur état de santé et un bien-être.

Au Japon, le Shiatsu est reconnu comme thérapie officielle depuis 1955, il est maintenant pratiqué et enseigné en Europe. Reconnu par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il est reconnu en 1997 par le Parlement Européen comme l'une des huit médecines non conventionnelle les plus efficaces (Rapport Collins- Lannoye du 29/05/1997, Bruxelles).

Pour les accompagnants: faire des points Shiatsu qui soulagent

Apprendre un protocole Shiatsu qui soulage  permet aux aidants d'être présents pendant le traitement en accompagnant la personne touchée par le cancer, que ce soit pour diminuer les effets de la chimiothérapie ou de l’hormonothérapie, aider à trouver le sommeil ou à mieux gérer ses émotions.

Une séance d’une heure permet d’apprendre à effectuer un protocole shiatsu spécifique adapté à son partenaire, selon ses besoins. A utiliser aussi bien dans une salle d’attente, que pendant la chimiothérapie ou au domicile.

C’est une séance accessible à tous et c’est aussi un moment à partager, tout en détente et en communication positive !

Comment fonctionne le Shiatsu dans le cadre d'un cancer?

Le Zen Shiatsu s'appuie sur la Médecine Traditionnelle Chinoise. Comme dans le cadre d'une séance de shiatsu classique, les points d'acupuncture sont stimulés par des pressions des doigts le long des méridiens.

Des précautions sont prises en fonction du type de cancer et de son stade, du traitement que reçoit la personne, de son ressenti physique et mental, de l'emplacement de la chambre, les sensations perçues au niveau des cicatrices...

Chaque séance est ainsi adaptée de façon individuelle après un entretien et un bilan en médecine traditionnelle chinoise.

Une attention particulière est portée sur le confort de la personne tout au long de la séance.

Pour en savoir plus sur les mécanismes du Shiatsu dans le cadre de la chimiothérapie: Article Shiatsu et Chimiothérapie paru dans la revue Kinesither Rev 2007;(62):27-31

Pour en savoir plus : Shiatsu et  Cancer

Précautions Shiatsu Cancer

Les contre-indications au Shiatsu concernent les personnes ayant des risques de phlébites ou sous traitement anti-coagulant en post-opératoire.

La pratique montre qu'il est préférable de recevoir un Shiatsu juste avant une séance de chimiothérapie (juste avant ou la veille).

Les méthodes de Bien-être et de Relaxation, dont le Shiatsu, ne se substituent pas aux traitements de la médecine allopathique ou psychiatrique et ne sont nullement associées à la kinésithérapie selon l’article L.4321-21 du Code de la Santé Publique et au décret n° 96-879 du 8 octobre 1996, modifié par décret n° 2000-577 du 27 Juin 2000.

En cas de malaise important ou de maladie, consultez d'abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d'évaluer adéquatement votre état de santé.

Contactez-moi

Contact

Fanny Roque

06 87 90 54 15

à Bordeaux:

22 rue Théophile Gautier

33700 Mérignac

et à Paris:

12 rue des Epinettes

75017 Paris

© 2020